Tantra, la voie de l’unité

Le Tantra et la Gestalt sont deux approches distinctes.

shiva natarajaLe tantra est spirituel et ouvre la place au thérapeutique, c’est à dire l’art de soigner.

La Gestalt est thérapeutique et ouvre la place au spirituel.

Il y a ainsi des espaces distincts et des ouvertures riches de complémentarité.

Le mot « Tantra » dérive de la racine « tan » qui signifie l’étendue, la totalité. Il suggère également la trame d’une étoffe. Cette voie mystique a profondément marqué le bouddhisme et l’hindouisme tout en conservant ses propres caractéristiques shivaïtes.

La quête tantrique est entièrement axée sur l’idée qu’il n’y a rien à ajouter ou à retrancher à l’Être, car il possède l’essence absolue. Située au-delà du dogme, de la croyance, de la religiosité, des préceptes moraux, c’est une ascèse laïque par excellence, totalement intégrée à la réalité de la vie quotidienne. C’est une voie féminine et sphérique qui inclut la totalité des êtres et reconnaît pleinement la puissance de la femme en tant que créatrice. C’est une voie de retour à la source originelle qui inclut la totalité.

Une approche du sacré

Il n’y a pas dans cette approche de sexualité au sens « classique » du terme. C’est a dire qu’aucune génitalité ni érotisation à visée excitatoire ne sont, de près ou de loin, recherchées ou même proposées.

Si le tantra conduit bel et bien vers une sexualité, c’est d’une sexualité sacrée dont il s’agit.

Flowering Shakti_999Une sexualité sacrée comme un principe de vie, un désir d’être ou encore la reconnaissance de la manifestation de la vie en soi. Il s’agit de cheminer dans l’observation de ce qui EST, de devenir le témoin de sa propre existence, de se détacher des « agitations » de la vie.

Le tantra est profondément méditatif et place le corps-temple, comme un moyen de ressentir pleinement la vie et ses manifestations sensorielles, sensuelles, sexuelles (au sens d’énergie, toujours) et émotionnelles. Ce passage par le corps, tout comme le yoga ou le soufisme, est une voie de la conscience, de l’Éveil.

C’est en écoutant et en se laissant traverser par nos énergies (manifestations corporelles et psychiques) que nous permettons à celles ci de s’unir, s’harmoniser, se pacifier. Le travail sur nos deux énergies féminine (yin) et masculine (yang) dans une réalité non duelle, pacifiée et unifiée, est un axe fort de mon accompagnement.

Les apports du tantra :

  •  Se connecter avec son énergie vitale, son désir d’être, ses besoins profonds
  •  Équilibrer ses pôles/énergies féminin et masculin (le Yin et le Yang)juste soi
  •  Cheminer vers le détachement, s’individualiser
  •  Devenir observateur, témoin de ses émotions et pacifier son quotidien
  •  Cheminer en solo, mais également à 2 avec plus de conscience
  •  Vivre une relation vers l’unité plutôt que la dualité
  •  Vivre le moment présent
  •  Acquérir une maturité émotionnelle
  •  Élargir la conscience de soi et des autres

La Gestalt, quant à elle, est art du contact. Du contact envers soi même, ses besoins, ses désirs de croissances et en même temps du contact à l’autre.

La Gestalt met l’accent sur la prise de conscience du processus en cours dans l’ici et maintenant de chaque situation. Elle développe le sens de la responsabilité et réhabilite le ressenti émotionnel, trop souvent encore censuré par la culture occidentale. Elle développe une perspective cohérente de l’être humain, en relation avec son environnement, intégrant ses cinq dimensions principales: sensorielle, affective, intellectuelle, sociale et éthique.

La Gestalt favorise un contact authentique avec les autres, un « ajustement créatif » à l’environnement ainsi qu’une prise de conscience des dysfonctionnements anachroniques qui nous poussent trop souvent à des conduites répétitives. Elle permet le repérage de nos processus de blocage ou d’interruption dans le cycle du contact et dévoile nos inhibitions, nos évitements ainsi que nos illusions persistantes.

La Gestalt propose, plutôt que d’expliquer les origines de nos difficultés, d’expérimenter des pistes de solution dans la libre construction d’un sens: à la recherche du savoir pourquoi, elle ajoute le sentir comment, mobilisateur de changement.

Elle place le client comme acteur du changement, et la relation comme moteur de ce changement.

Ces deux approches ont de commun un art de vivre l’instant présent dans ce qui est.